Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 19:05

1

Loïc a 24 ans. Depuis quelques mois, il a renoncé à la vie sédentaire. Il est parti avec son vélo et ses sacoches et a tout lâché pour aller sillonner la France et l'Espagne. Il s'arrête vivre dans des éco-villages, chez des amis ou dans des fermes. Par l'intermédiaire du Wwoof, il donne un coup de main à des agriculteurs et est hébergé en retour. "Je n'ai pas de logement. Je ne travaille pas. J'ai un peu d'argent de côté; et je m'en sers pour me déplacer d'un lieu à l'autre."

C'est en juillet 2010 que Loïc a réalisé son premier voyage: "Nantes Lourdes en passant une semaine dans les fêtes de Bayonne". Cette première expérience fut pour lui un moyen de prendre conscience de certaines difficultés du voyageur à vélo. Ainsi, il a eu un peu de mal avec la solitude: "Quand on voyage à vélo, finalement, on ne rencontre pas tant de gens que cela" et "après des jours à pédaler, croiser tous mes amis à Royan m'a bien redonné le moral". Il a aussi eu des soucis avec sa selle: "J'ai eu très mal aux fesses, même avec une selle ultra rembourrée." et des problèmes mécaniques: "Ma remorque ne tenait plus au vélo; mes écrous lâchaient les uns après les autres, et je n'arrêtais pas de faire des bricolages de fortune".

Peu avant le printemps, après avoir passé un hiver à dormir dans des fermes à droite et à gauche, Loïc est reparti avec une amie, Aline, et un nouveau vélo - un vélo couché! Ils sont allés s'aventurer à l'étranger - en Espagne! Un voyage de deux mois qui les a conduit jusqu'à Saint Jacques de Compostelle.

Sa nouvelle vie, il l'aime et il sait profiter des moments magiques: "Dès lors que je suis totalement immergé dans la nature, sans voiture, je vis des moments magiques. (...) Il y a eu  tous ces soirs où j'ai planté ma tente dans les dunes, où je regardais le soleil se coucher avec le bruit des vagues qui me berçait." Il ne redoute pas l'avenir et a plein de projets: "On prévoit de faire le GR30 avec Aline dans quelques jours, 190km mais à pied. En juin, j'irai vivre dans un éco-village. (...) Après j'hésite... peut-être  un aller/retour au Cap Nord en passant par la Norvège et la Finlande... ou aller vivre dans un éco-village. Les options restent ouvertes!"

 "Le projet [de Loïc], c'est de vivre dans une communauté autarcique, perdu dans un coin préservé. Pour [lui], avoir du chauffage, une voiture, une gazinière est irrespectueux envers la planète. [Il] aspire à retrouver le mode de vie simple de nos ancêtres."

  3

 

Le blog de Loïc: http://eco-voyageur.blogspot.com/

 

Texte de Loïc "Fornoxe" et Matthieu Stelvio.

Partager cet article

Repost 0
Published by Loïc Fornoxe et Matthieu Stelvio - dans Douces vies - doux voyages
commenter cet article

commentaires