Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 18:40

1

 

- A quel âge et dans quelles circonstances as-tu commencé le vélo / le voyage à vélo?

J’ai découvert le vélo comme tout le monde, pendant mon enfance. Je l'ai beaucoup utilisé pour aller à l'école, puis vers l'adolescence, j'ai commencé à faire des petites sorties à la demi-journée dans ma région.

J'ai commencé le voyage à vélo en 2009, à l'âge de 32 ans à un moment de ma vie où je n'étais pas bien du tout. J'avais besoin de changer de vie pour un moment, j'ai donc posé un congé sabbatique, et j'ai voyagé en France pendant 10 mois.

- Dans la vie de tous les jours, tu utilises le vélo (pour les courses, pour aller travailler)?

J'utilise le vélo pour mes petits déplacements comme aller au sport ou voir mes parents. J'aimerais bien aller au travail à vélo, mais les infrastructures font cruellement défaut.

- Tu as réalisé de nombreux voyages à vélo en autonomie? Tu peux nous en parler?

Entre mai 2009 et février 2010, j'ai voyagé à travers le France. C'était pour moi la découverte du cyclotourisme, et cela a été 10 mois de grand bonheur. Je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie. J'ai vu des paysages incroyables, j'ai fait des rencontres extraordinaires.

En mai 2010, j'ai fait un aller-retour aux Pays-Bas et j'ai découvert le pays du vélo avec des infrastructures qui me laissent rêveur.

Cette année à Pâques, je suis parti avec mon père dans la région Poitou-Charente pour lui faire découvrir le cyclotourisme. Cela a été une très belle expérience, je voulais qu'il connaisse les joies d'un pédaleur nomade.

- Parle-nous un peu plus de tes 10 mois d’aventure sur les routes de France !

Alors concernant mon voyage en France, il n'y a pas de logique ou plutôt si: durant le printemps et l'été, j’ai circulé dans la partie nord, et en automne et hiver : cap au sud !

J'ai commencé par le Nord de la France au mois de mai, ensuite le Jura en juin, la Normandie et une partie des pays de la Loire en juilllet, le Limousin en Août, la Bourgogne en septembre, l'Aquitaine en octobre, Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon en novembre-décembre, la région PACA de janvier à mi-février, puis je suis remonté par les Alpes de Haute Provence et la Vallée du Rhône fin février.

Cette année je complète mon voyage en France avec le Poitou Charente avec mon père à Pâques, je pars dans 2 semaines en Bretagne et en juillet je passe 2 semaines dans les Alpes du nord.

Il ne me restera plus qu'à découvrir l'Auvergne et les Alpes du sud dans le futur, je ne sais pas quand.

Je peux dire que je connais assez bien la France maintenant!

- Tu as connu des moments difficiles?

Je n'ai voyagé qu'en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Je savais qu'en cas de coup dur, je n'aurai pas de souci à me faire. J'ai connu des jours sans, mais jamais de grandes difficultés.

- ... et des moments magiques?

Oui, beaucoup.  Le moment le plus intense a été la traversée du causse Méjean en décembre 2009. Ce jour-là, j'ai éprouvé un sentiment de liberté incroyable sur mon vélo.

- Quels sont tes prochains projets, camarade?

Je pars à la fin mai en Bretagne pendant 1 mois, une région que je n'avais pas eu le temps de découvrir lors de mon voyage en France. Ensuite je vais au rassemblement Eurovélogex début juillet, puis je traverserai une partie des Alpes pendant 10 jours. Pour l'Assomption, je vais certainement partir 3 jours dans le nord de la France (baie de Somme). Puis à la fin de l'hiver 2012, je quitte tout : travail, famille, confort, etc pour vivre la grande aventure : au moins 10 ans sur les routes du monde !

- Tu voyages avec quel type de matériel?

Je me suis fait faire un vélo sur mesure chez Rando cycles à Paris, équipé en LX. C'est un vélo qui me donne entièrement satisfaction, je ne regrette pas d'avoir investi. J'ai des sacoches Ortlieb Classic. Pour l'instant j'ai une tente T2 de décathlon mais je suis en train d'en chercher une nouvelle pour le grand voyage.

- Qu'est-ce que tu aimes dans le voyage à vélo? Qu'est-ce qui te pousse à pédaler?

Des tas de raisons. Le fait d'être totalement libre, autonome. Le vélo m'apporte une liberté que j'ai jusqu'à maintenant tant recherchée. Voyager sans polluer, c'est extraordinaire. Voyager à la force de ses mollets, c'est incroyable. Le contact avec les locaux est beaucoup plus facile et simple.

Ce qui me pousse à pédaler ? Découvrir des paysages, apprendre encore et toujours, faire de nouvelles rencontres.

- As-tu autre chose à ajouter, camarade ?

Il me tarde de partir, fuir ce monde matérialiste, individuel, basé sur le consumérisme. Je veux mener une vie simple, proche de la nature.

Le blog de David: http://bayernd77.over-blog.com 

David et Matthieu Stelvio.

1

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Salles de Fitness Paris 26/02/2012 14:31

Voila le genre d'expérience unique, voyager vélo en main à la rencontre d'autres choses que du quotidien... cela devrait presque être obligatoire ;-)